Frais de port offerts dès 30€ d'achat sur tout le site

Composteur

Composter ses restes alimentaires présente deux avantages essentiels pour les adeptes du zéro déchet. Cela permet de réduire le volume de ses poubelles et en plus, cela permet de réutiliser les déchets de cuisine pour en faire un engrais organique naturel et gratuit pour ses plantes d’intérieur ou ses arbustes du jardin.

15 articles

Composter en ville et dans les petits espaces

On a longtemps reproché au compost de ne pas être accessible en ville ou dans les petits espaces car souvent imposant, nécessitant de longs mois avant d’être utilisable et malodorant. Mais il est aujourd’hui possible de composter chez soi, même en appartement rapidement et sans odeur si les instructions et les apports recommandés sont bien respectés. Le compostage peut se faire sur son balcon ou sa terrasse et même en intérieur directement dans sa cuisine avec le matériel adapté. Optez pour les bacs de compost traditionnel avec filtre à charbon anti-odeur intégré ou dirigez-vous vers la solution qui fait de plus en plus d’adeptes : le lombricompost

Le lombricomposteur pour un engrais naturel sans odeur

Dernier arrivé dans l’univers du compostage, le lombricompostage est une solution idéale car rapide et inodore contrairement au compost classique qui peut dégager une odeur désagréable et pour lequel le temps de décomposition des déchets est plus long. Les lombrics (vers de terre) vont transformer les déchets de cuisine en un engrais liquide organique appelé lombricompost. 

Le matériel utilisé pour ce processus est appelé lombricomposteur. Il se compose généralement de plusieurs plateaux superposés les uns sur les autres et dans lesquels sont déposés les déchets organiques comme les épluchures de légumes par exemple. Le lombricompost en cours de maturation se retrouve toujours dans le plateau du bas. Laissant ainsi s’écouler le jus de compost ou “thé de vers” dans le bac de récupération. Celui-ci étant muni d’un robinet, il est alors facile de récupérer le liquide qui viendra servir d’amendement pour fertiliser et enrichir la terre des plantes et arbustes. 

Directement assimilable par les végétaux, il est aussi beaucoup plus rapide à obtenir que le compost traditionnel qui a besoin de plusieurs mois pour se décomposer entièrement et se stabiliser.

Le fonctionnement du lombricopostage

C’est l’action des vers et des autres micro-organismes naturellement présents dans la couche supérieure des sols (bactéries, champignons, collemboles, acariens…) qui va contribuer à la dégradation des déchets alimentaire en compost. Les vers (lombrics) vont s’attaquer aux déchets en les mangeant. C’est en digérant les épluchures alimentaires et autres matières sèches carbonées (papier, carton) que les vers vont créer le compost.

Ce processus va entraîner la formation d’humidité puis de jus de compost qui va descendre à travers les plateaux pour finir dans le bac de récupération et sera ainsi prêt à utiliser. La production de liquide peut être maîtrisée en ajoutant plus ou moins de matière sèche dans les plateaux supérieurs (généralement du carton).

Une fois un plateau rempli de déchets de cuisine, il suffit d’en ajouter un par-dessus et de le remplir d’épluchures et de carton à son tour. Les plateaux étant percés, les vers vont pouvoir remonter dans les plateaux supérieurs et commencer à décomposer la matière organique nouvellement ajoutée.

Plus de 70 000 produits

Des vendeurs français indépendants

4/5 clients recommandent I MAKE

Paiement sécurisé

Équipe aux petits soins